La saga Clayton

Episode 3 - Difficile succession

Difficile succession

Joueurs présents
Joh : Ser Martin Godry
Yoann : Ser Harn Mormont
Thomas : Lord Tom Clayton
Arthur : Mestre Augustin

La délégation Clayton quitte Froide-Douves, le chateau des Barnell et se dirige vers Port-Réal. Au bout d'une semaine de voyage sur la Route Royale, ils parviennent en vue de la capitale. L'odeur, même à des kilomètres des murs de la cité est nauséabonde, un mélange de sueur et de pisse. Ils pénètrent en ville par la porte des Dieux, au nord de la cité et doivent trouver une auberge dans les quartiers proches du Donjon Rouge. Ils doivent rencontrer Mestre Pycelle, pour valider rapidement la succession et le titre de Lord Clayton.

Ce sera l'établissement coquet du Canard Plumé. Quelques clients y séjournent également : Ruben Piper, un marchand drapier, Ser Tygor Wyl un chevalier Dornien, Lady Isobel Marsten et sa fille Corline. Elles sont accompagnées de Ser Markus Elridge et Mestre Haelis. Réalisant que les Marsten sont quasiment des voisins, leur Maison se situe de l'autre coté des Montagnes de la Lune dans le Val d'Arryn, Lord Tom Clayton essaie de faire connaissance. Mais son ignorance de la bienséance, quelques paroles malheureuses et la froideur de Lady Marsten ont vite fait de mettre un terme à l'entrevue.

La première après midi en ville sera consacrée au emplêtes. Ils réalisent rapidement qu'ils ne possèdent que quelques acoutrements de voyage et que Lord Clayton fait terriblement "provincial". Mestre Augustin prend tout de même la précaution d'envoyer un messager pour demander une audience au Mestre royal. Les personnages achètent donc des armures, des vêtements nobles, des armes en acier chateau.

Le lendemain matin, ils se rendent rapidement au chateau pour l'audience. Ils ne sont pas seuls à attendre un entretien. Une cinquantaine de personnes patiente déjà lorsqu'ils pénètrent dans la salle voutée menant au bureau de Pycelle. La famille Barnell, Daveth, Garret et son père sont déjà là. Les regards sont froids et inamicaux. 
Au bout de 2h d'attente, les personnages sont reçus par le vieux Mestre, qui appellent rapidement les Barnell à les rejoindre afin de traiter d'un cas de litige pour cette succession. Le problème est simple. Il y a 10 ans, Mestre Pycelle reçut deux courriers de la part de Lyanna Barnell, la fille de Lord Barnell qui coucha avec Lord Tyrek Clayton en 288 et en 290. Le premier fait état de la naissance du fruit de leur union illégitime. L'enfant se nomme Jory. Le second courrier est une lettre de Lord Clayton, rédigée peu avant sa mort, dans laquelle il annonce reconnaitre le batard Jory comme son fils légitime. Volonté validée par le Roi à l'époque.

Du coté de la délégation Barnell, la surprise est totale. Néanmoins, ils réalisent très vite l'intérêt qu'ils pourraient avoir à hériter de ces terres. Pycelle annonce que si la situation n'est pas réglée rapidement, la succession restera bloquée. Il faut trouver l'héritier ou la preuve de sa mort. Les deux Maisons sortent prestement, bien décidées toutes deux à mettre la main sur le gamin. A la lecture de la lettre, Pycelle a mentionné un orphelinat des Soeurs du Silence où logeait Lyanna Barnell. Les clayton décident de commencer leur enquête par là.

L'orphelinat des Soeurs du Silence

Ils se rendent aux abords du quartier de Culpucier où se trouve l'orphelinat. Dans la cour, un vieil homme balaie le sol, à l'étage, observant les personnages qui pénètrent dans les lieux, se tient la mère supérieure. En interrogeant ces deux personnes, ils apprennent que Lyanna fut chassée par la mère supérieure un an ou deux après son arrivée parce qu'elle se comportait comme une fille de petite vertue. Elle tapinait notamment dans l'établissement sordide faisant face à l'orphelinat : "Chez l'écorché". Un bouge tenu par un Nordien au visage scarifié, il a dû visiblement gouter à la spécialité des Bolton, la peau de son visage n'a semble-t-il jamais réellement cicatrisé. Le Nordien apprend aux PJ, pour quelques pièces, que Lyanna a effectivement "travaillé" ici pendant un an ou deux, mais qu'elle a ensuite rejoint un bordel plus luxueux : Chez Chataya.

Le bordel est d'un autre accabit. Ici c'est encens, coussins, épais tapis, tentures, mosaiques sur le sol. Les filles sont toutes plus belles les unes que les autres. La mère maquerelle les accoste et s'enquiert de leurs envies et de leurs gouts en matière de filles. Mais les personnages ne pensent pas à la bagatelle, à part peut etre Mestre Augustin qui a du mal à rester concentrer et louchent goulument sur une rouquine aux tâches de rousseur si charmantes. Chataya se montre toutefois coriace en affaires et refusent les Dragons d'or offerts pour savoir où ont Lyanna et Jory. Elle préfèrerait que les personnages lui rendent un service. Il y a 2 jours, une de ses filles fut enlevée par le garde du corps d'un marchand Penstoshi, Alequo Allary. Chataya sait qu'ils logent à l'auberge du Grand Cerf, non loin de la porte de la Gadoue et des quais. Les personnages obtempèrent de mauvaise humeur et se mettent rapidement en quête de ces deux individus.

L'aubergiste du Grand Cerf leur apprend que maitre Allary passe sa journée sur les quais où il dispose d'un bateau. Les quais sont le théâtre d'une intense activité : les cris des dockers se mêlent à ceux des mouettes, l'odeur de poisson est nauséabonde, le vent fait craquer les coques des navires amarrés au port. Et c'est bien là que les Clayton tombent sur le trio : Alequo Allary, marchand à la barbe bleue huilée et parfumée, Ser Merik, le garde du corps et Jeyne la pute. Mais il y a visiblement quelque chose qui cloche, Jeyne a l'air tout à fait heureuse et c'est un couple amoureux qui se promène sur les quais. Tandis qu'ils dégustent quelques palourdes, le marchand et sa suite sont abordés par les Clayton. Ser Merik apprend aux personnages que Jeyne et lui sont amoureux et qu'elle ne souhaite pas retourner chez Chataya. Ils vont même, selon lui, se marier. L'échange vire rapidement à l'aigre. Les menaces font suite aux provocations. Mais les personnages renoncent à employer la manière forte sous les yeux des badauds et des Manteaux d'Or qui garnissent les remparts. 

Ils retournent donc chez Chataya assez énervés et bien décidés à obtenir leur information coûte que coûte. Ils font irruption dans la maison close, et tabassent Chataya en lui balançant un vase sur la gueule. Les hommes de main qui surgissent sont rapidement maitrisés, leurs gourdins ne faisant pas le poids face aux armures des 3 chevaliers. Chataya crache le morceau, et quelques dents et révèle que Lyanna est morte mais que Jory est le chef d'une bande de gamins des rues qui sévit près du marché aux poissons.

Retour donc sur les quais. Les Clayton observent la place du marché aux poissons et discernent plusieurs jeunes pickpockets qui font les poches des marins et marchands de passage. En les suivant, ils approchent d'une cour au fond d'une impasse. Trois gamins jouent aux dés sur des tonneaux au fond de la cour. D'autres sont surement embusqués dans les maisons donnant sur la place. Lord Clayton appelle Jory et demande à lui parler. Le gosse sort d'une maison et apostrophe les personnages pour savoir ce qu'ils lui veulent. Lord Tom Clayton lui propose un accord : 20 Dragons d'Or contre la promesse faite devant Pycelle de renoncer à l'héritage. Jory accepte mais à ce moment là, Ser Garret Snow et ses 4 hommes de main débarquent. Mestre Augustin s'enfuit avec Jory tandis que Ser Mormont, Ser Godry et Lord Clayton engagent le combat. Martin et Harn s'occupent chacun de deux hommes de main alors que Lord Clayton fait face une seconde fois, après son duel dans la cour de l'auberge 10 jours plus tôt. Les deux combattants se rendent coups pour coups mais Lord Clayton, parvient une seconde fois à prendre le dessus sur Snow. Il décide de l'épargner mais au prix d'une belle balafre sur la jour gauche. Une marque qui ne disparaitra jamais, tout comme la rancoeur du jeune Garret Snow.

Une heure plus tard, les Clayton, accompagnés du jeune Jory, sont reçus cette fois par la Main du Roi, Lord Jon Arryn. Le vieil homme écoute Jory renoncer à son héritage, en demandant au passage 20 Dragons d'or de plus à Tom Clayton. C'est ainsi fait, Lord Arryn tend à Lord Clayton le titre de son domaine. Il est désormais le seul héritier légitime et le maitre de la maison Clayton.

A noter : et cela n'a pas échappé à Ser Mormont, Mestre Pycelle, en lisant l'acte de propriété Clayton a fait mention d'une mine d'argent, pourtant inconnue des Clayton…

View
Episode 2 - En route vers Port-Réal

Joueurs présents

Joh : Ser Martin Godry
Yoann : Ser Harn Mormont
Arthur : Mestre Augustin
Thomas : Lord Tom Clayton

Quelques jours ont passé au chateau depuis que Lord Tom Clayton est arrivé sur ses terres. Et le repos fut de courte durée. Rapidement, les doléances ont repris et de nombreux habitants viennent demander au nouveau Seigneur son arbitrage. Des poulets volés par ci, des chèvres enlevés dans les montagnes par les Clans… Et Maitre Bomont, le négociant en vins, qui vient signaler la disparition probable d'une de ses barges  transportant une trentaine de barriques. 
Lord Clayton, qui doit se rendre à Port-Réal pour valider son héritage, promet au marchand d'ouvrir l'oeil sur la route. Quant aux bergers, ils repartent dans leurs paturages avec un dédommagement, rapidement compensé par une amende. 

C'est par une journée maussade, ponctuée de brume et d'averses, que la Maison Clayton prend la route pour la capitale. Une escorte d'une dizaine de soldats, ainsi que 2 servantes accompagnent Lord Clayton, Mestre Augustin, Ser Mormont et Ser Godry. Les personnages quittent rapidement la Route Royale pour suivre le cours d'eau employé par les barges de maitre Bomont. Une route boueuse longe la rivière. 
Lors du premier bivouac, Ser Godry, affairé dans un buisson avec Gerdril, une servante gironde, remarque un corps flottant dans le cours d'eau, criblé de flèches. Les personnages fouillent la zone et trouvent une barge échouée sur la grève. Deux autres corps sont également découverts. Il s'agit sans nul doute des bateliers du marchand Bomont. Aucune trace des 30 barriques. 

Le lendemain matin, des traces menant dans la forêt sont découvertes. La troupe Clayton les suit et parvient, quelques kilomètres plus loin au coeur des Bois Durain, à un avant poste de bandits. Une petite tour de guet au sommet d'un promontoire, des tentes et enclos et une ancienne champignonnière constitue le camp des brigands. Un assaut brutal s'en suit, les personnages ayant échoué à demeurer discrets dans leur approche. Ser Godry subit des attaques des archers mais sa cuirasse le protège des flèches ennemies. Lord Clayton affronte un ancien chevalier et manque d'y laisser sa peau. Ser Mormont tue deux brigands avant de porter assistance à son Lord, qui a cependant réussi à vaincre son adversaire, presque sans aide… Deux bandits s'enfuient dans le réseau de grottes. Interrogé, le chevalier brigand se met à table rapidement et avoue avoir vendu le vin volé à un certain Garret, chef d'une bande de Patrouilleur de la Rivière, une troupe de la Maison Barnell qui a ses terres un peu plus au sud. Ser Mormont découvre aussi un rouleau de parchemin, acheminé par corbeau, indiquant la date de passage et la nature de la cargaison à attaquer. Malheureusement, le chevalier ne sait pas qui envoie ces messages, il se contente d'attaquer les convois. Avant d'être libéré par Lord Clayton, le chevalier lâche que Garret se rend souvent à l'auberge de la Rose Rouge, un peu plus loin sur la route.

Le lendemain soir, les personnages arrivent à l'auberge. Dans la salle commune, ils découvrent que l'aubergiste sert leur vin, et qu'il a acheté les barriques à Garret Snow. Le tenancier leur apprend qu'il est le batârd de Lord Barnell ! Et d'ailleurs, Garret Snow entre dans l'auberge accompagné de huit patrouilleurs des rivières. Alors qu'ils s'installent dans une alcove proche de celle des personnages, Lord Clayton les provoque par une tirade acerbe. Les traitant purement et simplement de voleurs et de receleurs. Lord Clayton, dans sa diatribe s'enflamme quelque peu et provoque Snow en duel dans la cour ! Il semble regretter rapidement la chose mais trop tard. Tous les clients, les soldats envahissent la cour pour assister au duel.
Un duel qui voit s'affronter deux combattants de force équivalente, mais Lord Clayton, plus malin remporte deux passes d'armes et blesse sérieusement Garret Snow, tout surpris d'être sévèrement battu. S'en suit un combat entre les deux troupes de soldats, rapidement, les patrouilleurs de la rivière sont capturés et ligotés. Après un échange entre Lord Clayton et son Mestre, les personnages décident d'aller visiter Lord Barnell et de demander réparation pour le vol des barriques.

Deux jours plus tard, ils parviennent à Froides-douves, le chateau Barnell. De lointains souvenirs reviennent en mémoire à Ser Mormont. Il avait logé ici, avec la troupe Clayton il y a 10 ans, en 288 lors de l'assaut contre les bandits du Bois Durain. Lord Tyrek Clayton pensait y retrouver sa fille Myriame. Un soir, ils logèrent à Froides-Douves, accueillis par Lord Barnell qui donna un banquet. Dans la soirée, Lord Clayton avait butiné la fleur de la fille Barnell. Le fait d'avoir partagé le pain et le sel empêcha Lord Barnell de s'en prendre aux Clayton mais les relations se refroidirent depuis lors.

Ils sont accueillis aujourd'hui par Daveth Barnell, érudit et fils de Lady Barnell, reconnu par le Seigneur des lieux. Rapidement, tous les protagonistes se retrouvent dans la pièce principale du chateau : Lord Barnell, qui reconnait Ser Mormont, Daveth Barnell, Garret Snow et le capitaine de la garde. Lord Barnell veut savoir ce qu'il s'est passé, Garret Snow persiste dans ses mensonges et accusent les personnages, Daveth prend du recul pour comprendre la situation, le capitaine insulte Mestre Augustin qui tente d'apporter la preuve du vol des barriques au maitre des lieux. C'est une intrigue à couteaux tirés. 

Finalement, Lord Barnell ne peut que constater la roublardise de son fils préféré, qu'il espère voir lui succéder. Et c'etait comme si Garret Snow faisait tout pour ne pas avoir à le faire. Préférant mener une vie aventureuse et de débauche, il n'a aucune envie de diriger la maison Barnell. Son demi frère Daveth est dans le même état d'esprit, il préfère quant à lui étudier et devenir Mestre. C'est dans une colère froide que Lord Barnell congédie les Clayton.

Mais juste avant, un corbeau est arrivé au chateau et un rouleau apporté à Daveth Barnell qui annonce à la cantonade "Père, nous sommes appelés à Port-Réal pour une affaire d'héritage d'un domaine !"

Cliffhanger de Ouf !!

View
Histoire de la Maison Clayton

Histoire de la Maison Clayton

Selon Mestre Rebon

An 211 L’histoire de la Maison Clayton débute avec la fin de la Maison Asrig. Lors Asrig ayant choisi de soutenir la 2e rébellion Feunoyr, il sera, comme tous les autres comploteurs, exécuté et dépossédé de ses titres. (Précision : cet épisode de la 2e rébellion Feunoyr fait l’objet de la première des 2 nouvelles dans le roman « Le chevalier errant » de G.R.R. Martin, je peux le prêter à qui me le demande).

Les Rébellions Feunoyr, il y en aura 4 entre 196 et 236, sont des révoltes tramées depuis le continent Est (Essos) par des descendants Targaryens qui prétendent au trone depuis qu’Aegon IV eut la bonne idée, peu avant sa mort, de légitimer tous ses batards. Il y en avait plusieurs centaines. Et il offrit Feunoyr, l’épée en acier valyrien d’Aegon Targaryen le conquérant, à l’un d’eux : Daemon Waters, qui prit le nom de Daemon Feunoyr. Lui et ses descendants ont donc essayé 4 fois, et sans succès, à renverser les Rois en place.

An 212 Le Grand Fléau du Printemps, une terrible épidémie décime plusieurs milliers d’habitants de Westeros. Les terres Asrig, sans seigneur, ne sont pas épargnées. Des centaines de morts sont pleurés par les sœurs du silence. Les Clans des montagnes, et notamment les Biques Noires, profitent de la situation pour envahir la région et massacrent les quelques survivants de l’épidémie. Les sauvages s’approprient les terres et détruisent le château Asrig. Ils occupent ses ruines pour se livrer au pillage sur les terres voisines des Tullison.

An 213 La Maison Tullison, attaquée plus souvent qu’elle ne peut le supporter demande l’aide de son suzerain, la famille Tully. Ceux-ci chargent un chevalier, Ser Osbrik Racin d’Herpivoie, de reprendre les terres occupées par le Clan. Mais dès la première escarmouche, Ser Osbrik est touchée d’une flèche dans la panse et met plus de 4 jours à mourir. Un chevalier buissonnier (qui dort dans les buissons), Ser Richard Clayton, engagé dans la troupe, prend le commandement de l’host et parvient, avec l’aide des troupes Tullison, à repousser les barbares des Clans dans leur montagne.

An 214 Lord Tully décide, avec l’accord du Roi, d’offrir les terres de feu la Maison Asrig à Ser Clayton (Tirage 1 : Conquête) qui entreprend aussitôt de réhabiliter les ruines du château.

 An 242 Lord Richard Clayton meurt en combattant des Fer-Nés lancés dans un raid de grande ampleur sur les Conflans. Le château si difficilement rebâti est lourdement endommagé. Quelques mois plus tard, son jeune fils agé de 14 ans et encore écuyer, Ser Willem clayton, mène la contre-attaque et parvient à déloger les Fers-Nés, plus doués pour mener des raids que pour défendre une position. (Tirage 2 : Conquête) Le jeune écuyer est adoubé dans la foulée.

An 244 Lord Willem Clayton occupe les terres, restaure la loi, accueille des familles venues s’installer, une vie paisible reprend son cours. Il renonce à reconstruire le château et fait batir un manoir fortifié à proximité de la petite ville de Noirmont (on voit les montagnes sombres depuis les rues de la ville). Conseillé habilement, Lord Willem décide de faire planter des vignes sur les collines basses proches de la cité.

An 248 Lord Willem épouse Lady Dorna Hawick de Salins. Ils eurent 5 enfants entre 250 et 257. Malheureusement, les deux ainés sont morts après moins d’un an d’existence. Les trois autres vécurent. Marla épousera le fils de Lord Lychester, tandis que Tyrek, héritier de la Maison Clayton, épousera Lady Grell, la fille de Lord Grell dont le jeune frère est le maitre d’arme de la Maison Tully à Vivessaigues.

An 250 Naissance de Marla Clayton

An 255 Lady Dorna meurt en mettant au monde Tyrek, le dernier né de la famille.

An 257 Naissance de Cyrol Clayton, frère cadet de Tyrek et de Marla.

An 258 Lord Willem bascule doucement vers la folie. La mort de ses deux premiers enfants, ainsi que celle de son épouse qu’il aimait profondément, le marquent à jamais. Lord Clayton décide alors de consacrer sa vie à une activité qui l’empêchera de broyer du noir : la lutte contre les Clans des Montagnes. Il y consacre tout son temps et les économies de la Maison. Cet acharnement cause du tort aux activités économiques de Noirmont. Les décès des enfants en bas âge ajoutés à la mort de leur mère ne font qu’aggraver la perception des gens à l’égard des Clayton. Pour les petites gens, ces terres sont maudites. Le Lord est en train de devenir fou, ses enfants meurent, sa femme meurt. Bref, moins d’acheteurs pour le vin.

An 260  La crise de Lord Clayton vire à la paranoïa la plus aigüe. Il est subitement persuadé que ses voisins trament une invasion de ses terres. Dans sa folie, il prend la décision d’aller au-devant d’une attaque en attaquant lui-même la Maison Dulver, pour les prendre de court. La bataille devant Le Puits, le château des Dulver, est terrible. La Maison Barnell venant au secours des défenseurs prend en tenaille les armées menées par Lord Clayton. Lord Willem Clayton est tué, il était agé de 30 ans. (Tirage 3 : Folie) Cette défaite, associée aux affaires en berne, a failli causer la perte de la Maison Clayton.

An 260 Lord Tyrek est l’héritier de la famille, mais il n’a que 5 ans lorsque son père meurt devant les murailles du Puits. La régence est assurée par Mestre Béron (votre serviteur et rédacteur de ces chroniques). Le Mestre, intelligent et travailleur, gère les affaires des Clayton tandis que Ser Mormont s’attache aux aspects militaires de la région : la lutte contre les Clans des Montagnes qui ne cessent leurs attaques, l’entrainement des hommes et de Lord Tyrek Clayton.

An 270  Sous la régence, les affaires et la réputation des Clayton se redressent. Lord Tyrek, agé de 15 ans prend la tête de la Maison. Plus lettré que guerrier, il poursuit l’œuvre de son précepteur et entreprend la construction d’un marché afin de vendre les vins produits à Noirmont.

An 273 Sur les conseils de Mestre Béron, Lord Tyrek épouse la fille de Ser Grell, vassal et Maitre d’armes de la Maison Tully depuis des générations. Cette union renforce la position des Clayton au sein des Conflans. De son côté, Marla Clayton épouse le fils de Lord Lychester et quitte les terres Clayton pour vivre chez son époux.

An 274 Naissance de Myriame Clayton.

An 277 C’est l’année du Défi de Sombreval (enlèvement du Roi Aerys par un de ses bannerets). Lord Tywin Lannister, Main du Roi, mène le siège qui va durer 6 mois. Lord Tyrek et Ser Cyrol Clayton y participent avec honneurs.

An 281 Tournoi d’Harrenhall et début de la Rébellion de Robert.

An 282-283 Guerre et affrontements de la Rébellion de Robert. Robert est couronné Roi en 283. La Maison Clayton a pris parti parmi les troupes loyalistes et a combattu Robert l’Usurpateur. C’est un Roi Targaryen qui avait accepté de récompenser Ser Richard Clayton en lui offrant des terres. Robert Barathéon pardonne à Lord Tyrek sur les conseils de Lord Tully et les Clayton parviennent à conserver titres et terres. Ca ne sera pas le cas de tous les partisans d’Aerys le Fou. (Tirage 4 : Faveur)

An 285 Cyrol, frère cadet de Lord Tyrek et partisan Targaryen, est chassé de la Maison. Nul ne sait ce qu’il est devenu.

An 288  La jeune Myriame, alors âgée de 12 ans, est envoyée aux Jumeaux, la citadelle des Frey, pour en épouser un des fils. Mais elle n’y arrivera jamais. Son escorte tombe dans une embuscade et personne ne retrouvera la jeune Myriame.

Lord Tyrek part à sa recherche. Il est persuadé que les bandits de Bois Durain sont derrière l’attaque du convoi. Il rassemble ses troupes, toujours menée par Ser Mormont et part à l’assaut des camps de brigands dissimulés dans les bois.

<!—[endif]——>A peine a-t-il le temps de regagner ses terres que le Roi lève le ban pour affronter la Rébellion Greyjoy. Il faut repartir en guerre. Lord Tyrek est finalement tué sur les remparts de Pyk, la capitale des Fer-Nés. A ce moment, la Maison Clayton n’a pas d’héritier.Il livre bataille pendant plus d’un an dans les vallons obscurs et inaccessibles des Bois Durain. Ces bois ont abrité des générations de pillards, déserteurs et voleurs depuis des centaines d’années. On y trouve des ruines, et même un château, Fort Durgar, laissé à l’abandon par la dernière Maison qui tenta, sans succès, de mettre au pas les brigands. Et si elle subit de lourdes pertes, l’host des Clayton sort victorieuse de la foret. Mais point de Myriame Clayton. (Tirage 5 : Victoire)

An 290 Lady Clayton/Grell assure la gestion des terres.

An 298 Mort de Lady Clayton sans héritier direct. Il faut chercher du côté de la descendance de Marla Clayton pour trouver un frère cadet susceptible de devenir le nouvel héritier.

<[endif]——><[endif]——>

View
Les Terres Clayton
Description du chateau, des terres et de la ville de Noirmont

Les Terres Clayton

Noirmont
Petite ville de 4 000 habitants. La principale ressource est l’exploitation viticole. Les vignes appartiennent à la Maison Clayton mais l’exploitation en est confiée à Maitre Bomont, un négociant en vins. La cité est gardée par 140 gardes et archers. Le commandement de la garde est assuré par Richard Talbot. La cité est surplombée par le « nouveau château » comme disent les habitants de Noirmont. L’ancien château en ruine est accroché à flanc de falaise. Les nuits de pleine lune, sa sombre silhouette se détache de la montagne pour projeter une ombre inquiétante sur la ville.  Les murailles de la cité ne sont plus ce qu’ils étaient, ils ont souffert des affres du temps et des trous béants existent à plusieurs endroits. Des chemins de ronde sont ainsi devenus dangereux et ne sont plus empruntés par les gardes.
La journée, la vie dans la cité est très agréable. La rue principale est peuplée de commerçants, passants, mules portant des barriques, soldats du guet…Les ruelles proches ne sont pas pavées et peuvent se transformer en sentiers boueux durant l’hiver. Les maisons ont un toit de chaume pour la plupart ou d’ardoises pour les plus riches. La partie sud-est de la ville est la plus pauvre tandis que la partie supérieure, proche du château abrite les demeures des habitants les plus aisés.
La ville compte deux auberges : le Coquelet sauvage (assez raffiné, 10 chambres, un dortoir, une écurie, assez couteux) et le Doux Repos (moins prestigieux mais plus abordable, 8 chambres, deux dortoirs).

 

Les Terres

La superficie totale des terres Clayton avoisine les 1200 hectares (30 km du nord au sud et 40 km d’est en ouest). Mis à part la vigne, les autres ressources de la région sont la culture de blé et de l’orge, l’élevage de chèvres et de bovins, et l’exploitation charbonnière. Au nord : collines puis contrefort des montagnes de la Lune, ces terres sont le repaire de bandes de sauvages : les Clans des Montagnes. Deux bois sont exploités par les charbonniers à l’ouest et à l’est des terres. Le gibier y est abondant. Les terres proches de Noirmont abritent des champs cultivés (blé, orge…) et des fermes, certaines fortifiées (les plus proches des montagnes). Au sud, la terre est ingrate et peu de fermiers y survivent. La rivière Cristalline, affluent de la Verfuque, traverse les terres du nord au sud. Elle est utilisée par les marchands en vin pour transporter les barriques vers le sud (le port de Salins ou Port-Réal).

 

Le château

Le château fut construit il y a 50 ans et reste dans un bon état. Il est composé d’un donjon de 4 étages, d’un corps principal et d’annexes abritant les écuries, la forge, le poulailler, la porcherie. Deux tours donnant sur la ville et les vignes sont adossées aux remparts. Un Bois Sacré est également présent, même si le Barral fut coupé il y a des siècles par les Premiers Hommes. Aujourd’hui, seule une formidable souche y demeure, rien d’autre n’a poussé dans cet espace où personne ne se rend jamais. La porte du château est accessible par des escaliers étroits et raides. Une poterne donne sur le Bois Sacré.

 

View
Episode 1 - Un héritier pour les Clayton

Episode 1 – Un héritier pour les Clayton
 

Joueurs présents :
Joh : Ser Martin Godry
Yoann : Ser Harn Clayton
Arthur : Mestre Augustin

Mestre Augustin a reçu deux rouleaux envoyés par Mestre Boric de la Maison Tully. Le premier rouleau mentionne l'existence d'un héritier pour la Maison Clayton. Le deuxième rouleau est à son intention. Selon Mestre Boric, Ser Tom Clayton, fils de Ser Dunstan Clayton servirait, avec son père, le Seigneur Perkin Follard dans le Bief, près de Chûtebourg. 

La partie commence sur les routes, vers le Bief. Après avoir longé la sinistre silhouette du chateau d'Harenhall, le lac d'Oeil Dieu, coupé la Route de l'Or et traversé la Néra, nos gens pénètrent dans le Bief. 

Un soir, alors que la pluie tombe depuis le matin, ils arrivent en vue d'une auberge relais. A l'intérieur, peu de voyageurs : un rétameur de passage, un négociant en laine se rendant à Port Réal, et 3 hommes d'armes identifiés par Mestre Augustin comme servant la Maison Botley (une Maison Mineure du Bief). Ces 3 soudards bruyants et mal polis sont accompagnés de deux autres soldats gardant un prisonnier dans les écuries. Un brigand du nom de Germain qu'ils molestent fréquemment pour se défouler.

Les chevaliers de la Maison Clayton restent sourds aux provocations des soldats avinés et Ser Martin préfère se concentrer sur les deux filles girondes de l'aubergiste qui ne tardent pas à lui faire découvrir les joies du voyage loin de chez soi…

Deux jours plus tard, ils parviennent sur les terres Follard. La forêt n'est pas entretenue, les champs sont en jachères ou à l'abandon, le village de huttes en torchis n'est plus habité que par un fou hurlant "'Om ! 'Om !"

Quelques centaines de mètres plus loin, au chateau, l'accueil réservé aux Clayton est assez particulier. Des gens, assez frustres, acclamment ou se moquent d'un vieux chevalier joutant contre la quintaine dans la cour du chateau. Il s'agit de Lord Follard, maladroit et manquant de se faire tuer par la roue et la masse qui l'envoie régulièrement à terre, heureusement, dans la boue. Se relevant de ses chûtes, Lord Follard est tout heureux d'accueillir des visiteurs. Il leur présente sa future femme, Marta, une fille de basse extraction aux yeux de biche et à la poitrine généreuse. Dans la salle commune de sa demeure, Follard réserve un chaleureux accueil aux personnages, du vin, de la bière et toute une ribambelle de plats dignes d'un festin de Comte: du faisan, des légumes, des pigeons rotis, des poulets… Une abondance qui jure quelque peu avec les champs à l'abandon entourant le chateau, remarque Mestre Augustin. 

Concernant les chevaliers Clayton, Lord Follard se montre plus évasif et semble ne plus posséder tous ses souvenirs. Il demande fréquemment des précisions à Marta ou Peter, un vaurien qui semble être le chef des gens du chateau. Selon Follard, Les père et fils Clayton ont pris le Noir il y a quelques mois, après s'être rendus coupables d'actes de brigandage. Les brigands ont tous été chatiés et on a permis aux Clayton de partir pour le Mûr. Rapidement, Mestre Augustin s'aperçoit qu'il s'agit là d'un mensonge partagé par toute la maisonnée Follard. 

Avant de se coucher, les personnages inspectent la cour du chateau et remarquent une cabane coincée contre les remparts et gardés par deux soldats depuis les remparts. Elle est fermée un cadenas, ce qui ne manque pas d'intriguer Mestre Augustin et Ser Mormont. Mais Peter vient les trouver pour leur dire qu'il faut monter dans le donjon pour la nuit. 

Au milieu de la nuit, alors que les personnages dorment profondément, ils sont attaqués par les gens du chateau puis jetés dans une fosse puante. C'est là qu'ils rencontrent Ser Tom Clayton, jeté lui aussi dans ce cul de basse fosse avec le cadavre de son père, Ser Dunstan. 

Le lendemain, une troupe d'une trentaine de ruffians supplémentaires rentrent et exposent les fruits de leur butin. Ils viennent de dévaliser un couple de marchands. Leurs cadavre gisent dans quelques fourrés au bord de la route. Le soir, ils entendent leurs geôliers parler du prochain objectif fixé par Péter  : le château de Lord Reece, un jeune seigneur des environs. Avec l'aide d'une pierre dénichée au fond de la fosse et quelques points de Destinée dépensés, ils parviennent à briser la trappe et à tendre une embuscade à leurs deux geôliers. Ils les maitrisent sans trop de problème et prennent leurs armes. Ils décident aussitôt de voler tous les chevaux tandis que Ser Mormont neutralise les deux gardes postés dans les tours de guet encadrant l'entrée du castel. Le pont levis abaissé, ils peuvent fuir dans la lande. Ils décident d'aller prévenir Lord Reece de l'attaque qui le menace. 

Malheureusement, le jeune lord, réveillé au milieu de la nuit, ne croit pas les personnages qui ne parviennent pas à le convaincre. Trop méfiant,, ce sera sa perte puisque la nuit suivante, le château sera attaqué par les bandits de Péter, et tous les gens de Lord Reece passés au fil de l'épée. 

 

View

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.